Cas clinique : Scanner sur la prothèse mécanique aortique

Que montre ce scanner sur la prothèse mécanique aortique ?

Ce patient présente de façon très progressive une majoration des gradients trans-aortiques…

 

Un pannus

Sur le scanner présenté ici, on voit une formation de densité tissulaire (identique au SIV) quasi circonférentielle sous-prothétique, rattachée à l’anneau prothétique. Le pannus est un tissu fibreux se développant au niveau des valves prothétiques, principalement à la face d’amont (ventriculaire en position aortique, atriale en position mitrale). Sa physiopathologie est multifactorielle et à ce jour non élucidée.

Un pannus peut être retrouvé sur tous types de prothèses valvulaires mais principalement en position aortique et sur des prothèses mécaniques. Il s’agit d’une cause rare d’obstruction de prothèse, qui survient en général très progressivement, à la différence du mismatch qui est présent dès la période post-opératoire précoce, ou du thrombus qui est souvent plus aigu.

 

 

Vue opératoire du pannus

Cas clinique : Vue opératoire du pannus

 

Ref: Tanis W, Habets J, van den Brink RBA et al. Differentiation of thrombus from pannus as the cause of acquired mechanical prosthetic heart valve obstruction by non-invasive imaging: a review of the literature.Eur Heart J Cardiovasc Imaging 2014; 15: 119-129

Commentaire(0)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer