MERCI à tous/toutes d’avoir répondu avec une grande honnêteté.

Vous trouverez ci-dessous les résultats de l’enquête COVID, ainsi que mes quelques commentaires.

On le voit, les cardiologues n’ont, pour la plupart, pas été en première ligne, puisqu’un sur cinq seulement ont été impliqués directement et régulièrement dans la prise en charge des patients atteints de COVID-19. Le corollaire a été que beaucoup (plus de 80 %) ont eu une activité fortement réduite (près de la moitié ont même cessé totalement de consulter pendant plus d’une semaine).

Les établissements hospitaliers privés et publics ont été touchés d’une façon très semblable, avec une réorganisation des structures permettant la prise en charge des patients ayant la COVID dans une partie des lits normalement dévolus à la cardiologie, mais aussi avec des fermetures de lits dans l’attente éventuelle de patients COVID, créant une sorte d’attente étrange, à la Désert des tartares.

Je me permettrai de vous envoyer bientôt un nouveau questionnaire assez personnel pour voir comment se passent les choses maintenant que l’activité reprend son cours et que l’on commence à avoir un peu de recul face à l’épidémie.

 

Nicolas Danchin

Commentaire(0)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer