Proposé par :

Claire BOULETI
Département de cardiologie, CHU
Bichat, Paris

 

De quoi s’agit-il ?

Vue fluoroscopique et scanner

  • Cas clinique : les 3 étudiants 1
  • Cas clinique : les 3 étudiants 3

 

Un valve-in-valve-in-valve aortique

On voit en effet non pas 1 mais 2 prothèses Corevalve l’une dans l’autre sur la fluoroscopie…et sur le scanner, en plus une bioprothèse non visible en fluoroscopie.

Ce patient avait en eu un remplacement valvulaire aortique par une bioprothèse stentless (Medtronic Freestyle), qui a dégénéré sur un mode fuyant après 10 ans. Il a donc bénéficié d’une procédure de “valve in valve” avec une CoreValve après avoir été jugé inopérable par la Heart Team. La procédure s’est bien déroulée sans complication. Il est réhospitalisé 1 an plus tard pour une endocardite infectieuse avec une insuffisance aortique sévère sur prolapsus de cusp. Après avoir été récusé pour une chirurgie, il a donc bénéficié, après traitement antibiotique prolongé, de l’implantation d’une 2ème Corevalve, réalisant ainsi le premier “valve-in-valve-in-valve”(1) ! Le résultat est satisfaisant (cf film post-implantation)

 

(1) Nguyen C et al. Catheter Cardiovasc Interv. 2015 Oct;86:E200-4.

Commentaire(0)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer